Le dispositif des certificats d’économies d’énergie

On vous explique le dispositif des certificats d’économies d’énergie !

Le dispositif CEE fonctionne avec des certificats. C’est l’Etat qui a mis ce dispositif en place en 2006. L’idée était d’inciter les “obligés” c’est à dire les fournisseurs d’énergie à aider ceux qui consomment l’énergie c’est à dire les particuliers et les entreprises. Les obligés ont pour mission de collecter auprès des consommateurs ces certificats CEE auprès des “délégataires”

Comment ça marche ?

Les obligés sensibilisent les consommateurs à l’importance d’économiser de l’énergie et les encouragent à  améliorer l’efficacité énergétique des habitations. Pour bénéficier d’une aide de financement de vos travaux grâce au CEE, la maison doit être terminée pendant 2 ans et être située en France métropolitaine.

Pour profiter de cette aide et réduire la facture de vos travaux de rénovation énergétique, voici les étapes suivantes: • s’adresser à un professionnel, qu’il soit distributeur (EDF, Engie), en tant que revendeur (Auchan, Leroy Merlin, Brico Dépôt, Leclerc, etc. ). Ou spécialiste (Renouvellement en France, Quelle Énergie, Energy Awards, etc. );

  • choisissez l’offre qui vous convient le mieux;
  • assurez-vous que votre demande a été prise en compte avant de signer un prix;
  • sélectionner un garant environnemental professionnel (RGE) reconnu pour effectuer les travaux (avant de choisir, veuillez participer au concours).
  • vérifier que l’isolation ou l’équipement répond aux performances requises pour être éligible à la CEE;
  • prendre les mesures nécessaires pour que votre prime CEE vous soit versée dans le délai fixé (3-8 mois), qui varie d’une marque à l’autre.

 

Qui paie le dispositif des CEE ?

Les fournisseurs d’énergie. Considérés comme pollueurs, ils doivent financer les travaux de réduction des émissions de CO2. Ce n’est ni un impôt, ni une subvention.

 

Demandez votre Prime CEE. !

L’objectif est de réduire les émissions de CO2 et développer les énergies renouvelables. C’est aussi de lutter contre la précarité énergétique. Concrètement, l’Etat français s’est engagé à  réduire de 50% sa consommation d’énergie à horizon 2050.

C’est quoi les CEE ?

Ce sont des primes. L’idée est de compter la quantité d’énergie économisée pendant le temps d’utilisation de votre équipement ou de l’ensemble de vos actions de travaux, rénovation, etc…  Donc plus vous justifiez des économies d’énergie plus  vous aurez de CEE. Le principe de comptabilisation est simple : 1 CEE = 1 kWh cumac. On parle de Mégawattheures cumulés et actualisés et de MWh Cumac (MWhc).

Il existe 189 fiches travaux à ce jour. Elles ont été établies par l’Etat.  À chaque type de travaux correspond un gain de kWh cumac.

En 2015, les CEE “précarité” sont apparus. L’idée était d’aider les ménages les plus modestes à bénéficier de ces primes. Ces nouvelles obligations donnent à ces ménages des primes plus élevées pour leurs travaux.

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]